Le Bateleur


Arcane I

LE BATELEUR

le bateleur

Jean Dodal
Lyon c. 1701

Un être veut voir le jour : la terre l'aspire, il s'incarne, c'est le Bateleur. Il est dans un état de conscience totale, relié au monde qui l'entoure et qu'il perçoit comme le paradis terrestre.

La forme de son chapeau évoque le symbole d'infini : l'infini d'où il émerge, l'infinité de sa conscience. Il a le regard tourné vers la gauche, c'est à dire vers le passé. Ce regard exprime la nostalgie de l'état d'avant l'incarnation.

Il n'y a que trois pieds à la table qui se trouve devant lui : l'être marche sur trois pattes, il est bancal. Il a une fracture qui restera toute sa vie. Sur cette table couleur chair, on voit des objets qui représentent les potentialités du jeune être. A ce stade, tout est encore possible, nul ne peut dire comment sa vie évoluera. C'est ce qu'évoque la disparité des objets.

Le jeune Bateleur est un magicien qui va faire sortir sa vie de son chapeau. Dans sa main droite, le personnage tient un gland, fruit de l'arbre des Druides, symbole de connaissance et de l'antiquité du message du tarot. Dès ce premier arcane, les imagiers insistent sur ce point la baguette qui symbolise l'intuition, est la capacité magique de percevoir et transformer les choses.

Le Bateleur est à l'orée de la vie. Et voilà ce avec quoi il va devoir jongler dans le grand jeu de l'existence.




Symbolique
tarot de jean noblet, la fille du soleil

tarot de jean dodal, la verseuse d'eau
retour à la symbolique
Suivant
tarot de jean noblet, le garçon du soleil