titre du site : Les tarots de Marseille par JC Flornoy Vers la page exposition. Tarot de Nicolas Conver, la main du bateleur Vers la légende. Tarot de Nicolas Conver, la main du bateleur Vers la page histoire. Tarot de Nicolas Conver, la main du bateleur Vers la page des imagiers. Tarot de Nicolas Conver, la main du bateleur Vers symbolique. Tarot de Nicolas Conver, la main du bateleur Vers la page divination. Tarot de Nicolas Conver, la main du bateleur Vers la boutique. Tarot de Nicolas Conver, la main du bateleur
Accueil Exposition
"à la Carte"

Légende

Histoire

Les Imagiers

Symbolisme
des Arcanes

Divination

Boutique



Les clefs mathématiques et graphiques du tarot;
la question du "code secret"

compteur installé le 4 octobre 2008

Les clefs mathématiques et graphiques du tarot ont fait l'objet de nombreuses discussions sur les forums web.

Pour avoir fait une partie de ma vie dans le graphisme des tarots historiques, je ne suis pas intimement persuadé qu'il y ait des clefs. Le mot clef lui-même demmande des explications. Une clef ouvre une porte. La porte de l'enfance est ouverte par le Bateleur et l'incarnation, la porte de l'apprentissage s'ouvre en même temps que le coeur avec VI l'Amoureux, le temps du compagnon avec la réalisation dans la matière représentée par XI la Force et l'illumination, XVI la Maison Dieu, engendre le cycle de maîtrise. Ces arcanes et le vécu dont elles sont les images sont des "clefs" de portes, mais parle-t-on bien de la même chose?

Il y a une organisation harmonique des images liée à un usage du nombre d'or comme le montre ce tracé régulateur du Bateleur. Nous avons également les jeux mathématiques induits par la structure même du tarot. Il y a aussi du sens donné par des "jeux d'image" apparentés à la langue des oisons, et, une opérativité liée au jeu des masses de couleurs les unes par rapport aux autres. Peut-être que ce sont des clefs?


tracé régulateur, tarot de Jean Noblet


De même, il n'y a pas à proprement dit de secrets ou de code secret dans le tarot. Les seuls a en parler sont ceux qui souhaitent vendre, cher, très cher la "révélation" de ces secrets. Le tarot est comme une belle fille qui montre tout mais reste silencieuse. Les mots que nous lui faisons dire ne présentent que ce que nous sommes. Les vendeurs de secrets se basent tous sur le tarot de Nicolas Conver et tentent pratiquement toujours d'établir un lien avec l'alchimie.

Voici quelques coupables :

code-barre-justice       9   et    11 sur le code barre

code-barre-force      20

code-barre-lune      10   et   7 - 4

code-barre-amoureux      5     et    6

code-barre-soleil      12    et   6

cinq autres cartes ont des codes barres :
Roi de coupe : 4
Roi de bâton : 5
Reyne d'épée : 16
Cavalier d'épée : 5
Valet d'épée : 4 et 4

Les vendeurs de code secret ont beaucoup écrit dessus et mis au point des logiques. Ils ont donné du sens à ce qui ressemble fort à une "martingale" de joueur de casino. L'impression que j'ai toujours eu, est que nous avons à faire avec du simple remplissage.

retour aux pages récentes

trois points de la diablesse
Regardez ces trois points sur la diablesse. Ils signifient simplement en langue des oiseaux du XVIIIe siècle que les "frères trois points", les francs-maçons en language populaire, sont une diablesse. L'image parle par elle même, il n'y a aucune espèce de symbolique, juste du sens directement compréhensible, sans intellectualisme.
Comment et pourquoi voulez vous qu'un homme capable de dire aussi simplement les choses et s'adressant à un public populaire se complique la vie à faire une sorte de super "Da Vinci code"?
C'est nous, hommes de la fin du XXe et début XXIe siècle qui souhaitons intellectualiser ces images et leur faire dire de quoi justifier les honnoraires indécents que certains prennent pour révéler ces secrets.