titre du site : Les tarots de Marseille par JC Flornoy Vers la page exposition. Tarot de Nicolas Conver, la main du bateleur Vers la légende. Tarot de Nicolas Conver, la main du bateleur Vers la page histoire. Tarot de Nicolas Conver, la main du bateleur Vers la page des imagiers. Tarot de Nicolas Conver, la main du bateleur Vers symbolique. Tarot de Nicolas Conver, la main du bateleur Vers la page divination. Tarot de Nicolas Conver, la main du bateleur Vers la boutique. Tarot de Nicolas Conver, la main du bateleur
Accueil Exposition
"à la Carte"

Légende

Histoire

Les Imagiers

Symbolisme
des Arcanes

Divination

Boutique


Vers la carte du site. Tarot de Nicolas Conver, la main du bateleur
carte du site



Réponse de Bertrand
dutarot@free.fr


Le 06/02/2010 12:21:

Bertrand : dutarot@free.fr a écrit ,

Bonjour Jean-Claude,

je viens de remarquer sur votre site que vous aviez mis à jour la page sur Jacques Viéville, et notamment :
j'ai tranché : Viéville sera dans le sens et l'ordre "canonique".

Entendez-vous par "sens et ordre canonique" celui par exemple de Dodal, donc avec retournement des cartes et changement de numérotation ? Si ce n'est pas le cas alors je suis désolé d'avoir mal interprété votre propos, dans l'autre cas : je dois avouer que ce choix m'étonne un peu.

Je comprends le doute dans lequel le chercheur se trouve face à ce tarot qui semble inversé, mais d'un autre côté n'a-t-on pas des indices qui devrait faire pencher pour la conservation du modèle Viéville ?

Le diable par exemple orienté vers la gauche est dans la même position sur la feuille Cary, de même que l'empereur qui est orienté comme sur le Noblet. Certes de nombreux objets "changent" de main, mais par rapport à quels modèles décider de l'orientation de la carte du Soleil (cheval dans le même sens que la Mort des tarots italiens) ou de la foudre ?

En outre les héritiers partiels de la tradition Viéville (Hautot et tarot Belge) reprennent ces orientations, changer le sens du Viéville n'est-ce pas créer une rupture dans cette tradition - même si elle est issue d'une inversion erronnée ? Ils valent ce qu'ils valent avec leurs capitaines espagnols et leurs bacus, et en termes de canon ils ne font certainement pas référence ; mais si le Viéville a eu cette influence sur les jeux de Rouen et de Bruxelles, n'est-ce pas par son identité si particulière et son sens étonnant ?

Et le Pape sera-t-il conservé dans le sens Viéville qui colle au canon quand l'impératrice sera inversée ? N'est-ce pas perdre des informations importantes dans le rapport des cartes entre elles au sein du jeu ? À moins que le projet soit de retourner toutes les cartes, mais encore une fois, on tombe sur un os par exemple avec le Pape qui serait à l'envers...

D'un autre côté si je me permets de vous écrire à ce sujet, c'est d'une part parce que je sais que vous cogitez sur ce sujet depuis un moment maintenant, et d'autre part parce que je suis extrêmement attaché à ce jeu de cartes (au point d'avoir réuni plusieurs exemplaires du fac-similé Heron). J'adorerais vraiment le voir remis en forme aussi lisiblement que ce que vous avez fait sur le Dodal, mais je serai quand même un peu chagriné de le voir modifié, car celà me parait aller à l'encontre de l'approche respectueuse des modèles que vous avez eu pour Noblet et Dodal.

J'ai apprécié le choix du dos réversible que vous avez eu pour le Dodal, car si il n'est pas orienté comme l'original, il permet au moins d'être sûr de ne pas trahir une information peut-être perdue - j'ai des doutes sur l'orientation des dos sur l'édition Dusserre et votre parti pris me paraît plus cohérent. Par contre inverser le Viéville (ou certaines cartes) voire en changer l'ordre de IX et XI cela me laisse perplexe.

Dans une approche de lecture des cartes, il me semble qu'à l'usage si l'on souhaite se conformer au canon "Tarot de Marseille", il est simple de prétendre que l'Ermite de Viéville et la Force portent les numéros habituels tout comme il est aisé de se les représenter en miroir.

Par contre pour ceux qui ont l'habitude de voir les cartes dans l'état où elles sont, il me parait assez malaisé de se représenter les cartes telles qu'elles étaient devant des images inversées.
La notion de l'inversion par contre pourrait être évoqué en détail dans le livret qui accompagnera le jeu.

Il est fort probable que le jeu de Viéville soit inversé par rapport à un modèle, mais il me semble le travail du redessinateur ou du graveur a assez clairement modifié le dessin original pour le faire tenir dans cette orientation.

Voilà quelques observations - que vous avez sans doute déjà lue ou entendue sous une forme proche - que je tenais à partager avec vous concernant ce jeu. Ceci dit, comme les autres jeux que vous avez restitués, je serai évidemment un des premiers à l'acheter sans hésitation - mais avec quand même une pointe de regret si il était modifié je ne vous le cache pas.

Tout ceci étant dit, il reste la possibilité que j'ai compris votre affirmation à l'envers et que vous prévoyiez de faire le Viéville tel qu'il est à l'origine, si c'est le cas je m'en réjouirai !

Bien cordialement et respectueusement, au plaisir de vous lire,

Bertrand



Ce message entrant est certifié sans virus connu. Analyse effectuée par AVG - www.avg.fr Version: 8.5.435 / Base de données virale: 271.1.1/2669 - Date: 02/05/10 07:35:00

 


Page ajoutée le 6 novembre 2008

Vers la carte du site. Tarot de Nicolas Conver, la main du bateleur
carte du site