titre du site : Les tarots de Marseille par JC Flornoy Vers la page exposition. Tarot de Nicolas Conver, la main du bateleur Vers la légende. Tarot de Nicolas Conver, la main du bateleur Vers la page histoire. Tarot de Nicolas Conver, la main du bateleur Vers la page des imagiers. Tarot de Nicolas Conver, la main du bateleur Vers symbolique. Tarot de Nicolas Conver, la main du bateleur Vers la page divination. Tarot de Nicolas Conver, la main du bateleur Vers la boutique. Tarot de Nicolas Conver, la main du bateleur
Accueil Exposition
"à la Carte"

Légende

Histoire

Les Imagiers

Symbolisme
des Arcanes

Divination

Boutique



tarot Noblet, tete du Bateleur

retour à la symbolique

Le Bateleur

tarot Conver

retour à la symbolique

 

main du Bateleut, tarot Flornoy

 
 

Regardez cette main du Bateleur de Nicolas Conver. Il m'a fallu beaucoup de soins et d'attentions, de nombreuses toiles dont je n'étais pas trop content, avant d'arriver à fixer cette main.

Elle est graphiquement profondément malhonnête, elle nous "arnaque". Combien de doigts a-t-elle? Incertain, n'est-pas? Cinq, six?

La première chose que nous montre le Tarot de Nicolas Conver est une embrouille! Bon, allez-vous me dire, c'est le milieu du XVIIIème siècle, en pleine période de "lumières" et de franc-maçonnerie naissante, le tarot s'est intellectualisé.

Alors, qu'en est-il des tarots plus anciens encore?

Le graveur des tarots de Jean Dodal et Jean-Pierre Payen, (que je distingue toujours des "cartiers" proprement dits car il ne sont la plus part du temps que des éditeurs et marchands d'images) n'a pas le même niveau de talent graphique, un coup de main aussi délié que celui du Conver.

Le graveur du Dodal est plus simple, certainement mieux immergé dans un milieu populaire. Il est moins intellectualisé, moins sophistiqué et moins savant,

 

tarot Dodal


Chez lui, nulle part d'arnaques, il avait certainement reçu son art d'un maître de la profession, avec les histoires et les traditions qui restaient en cette fin de XVIème siècle. Le Dodal date de 1701-1715 et le Payen est daté de 1713. Ce graveur était encore instruit du sens intérieur du tarot. Il a une fraicheur et une naîveté de trait plaisante. Sa jeune femme de XVII LE TOILLE, est enceinte, la flamme de XVI LA MAISON DIEV est ascendante....

Quant au graveur du tarot de Jean Noblet, d'un siècle plus vieux que celui du Conver, il est de loin celui en qui les traditions étaient les plus vivantes. Alors, que dire de cette main?

 

tarot Noblet


J'ai travaillé dessus, longtemps, précis, avec d'excellentes loupes, des agrandissements de premier ordre, des ektachromes directement faits par la BN, j'ai consulté les originaux! Je suis à la source des documents, je ne fais pas de fantaisies. Curieux n'est-pas?

En langue des oiseaux, on parlerait de "doigt d'honneur".

Et que dire des nombreux autres détails signifiants dont le Noblet est bourré !

retour au bateleur de "pèlerinage de l'âme"