titre du site : Les tarots de Marseille par JC Flornoy Vers la page exposition. Tarot de Nicolas Conver, la main du bateleur Vers la légende. Tarot de Nicolas Conver, la main du bateleur Vers la page histoire. Tarot de Nicolas Conver, la main du bateleur Vers la page des imagiers. Tarot de Nicolas Conver, la main du bateleur Vers symbolique. Tarot de Nicolas Conver, la main du bateleur Vers la page divination. Tarot de Nicolas Conver, la main du bateleur Vers la boutique. Tarot de Nicolas Conver, la main du bateleur
Accueil Exposition
"à la Carte"

Légende

Histoire

Les Imagiers

Symbolisme
des Arcanes

Divination

Boutique


Vers la carte du site. Tarot de Nicolas Conver, la main du bateleur
carte du site


compteur installé le 8 janvier 2008

Encyclopédie de Diderot et d'Alembert
1750...
les cartiers et la carterie



CARTIER, s. m. artisan ou marchand qui a le droit de faire & vendre des cartes à joüer.

Les Cartiers faiseurs de cartes à joüer, forment à Paris une communauté fort ancienne: on les nomme aujourd'hui Papetiers Cartiers: mais dans leurs statuts ils ont le titre de maîtres du métier de Cartiers, faiseurs de cartes, tarots, feuillets, & cartons; ou Cartiers, Tarotiers, Feuilletiers, & Cartonniers.

Les statuts dont ils se servent encore à présent, & qui ne sont que des statuts renouvellés en conséquence de l'édit de Henri III. de 1581, ont étés confirmés & homologués en 1594 sous Henri IV. ils contiennent vingt deux articles, auxquels Louis XIII. & Louis XIV. en ont encore ajoûté quelques autres.

Le premier & le quatrieme portent qu'aucun ne pourra faire le métier de Cartier s'il n'est reçû maître, & s'il ne tient ouvroir ouvert sur la rue.

Les deuxieme & troisieme fixent l'apprentissage à quatre années, suivies de trois autres de compagnonage, après lesquelles les aspirans sont obligés de faire le chef d'oeuvre, qui consiste en une demi grosse de cartes fines, & de payer les droits aux jurés pour être admis à la maîtrise.

Les cinquieme & sixieme fixent le nombre des apprentis à un, ou à deux si le maître tient chez lui cinq ou six compagnons; & défendent aux maîtres de se transporter leurs compagnons sans en avertir les jurés.

Les septieme, huitieme, neuvieme, dixieme, & dix huitieme, fixent les droits des fils, filles, & veuves des maîtres.

Le seizieme enjoint aux maîtres d'avoir une marque différente les uns des autres, sur laquelle doit être détaillé leur nom, surnom, enseigne, & devise.

Les autres articles regardent l'élection des deux jurés, & contiennent des regles de discipline pour les maîtres & les compagnons. Voyez les réglemens des arts & métiers.


carterie XVIIIè siècle


PLANCHE Ière.

La vignette ou le haut de la Planche
montre l'attelier d'un cartier.

Fig. 1. Ouvrier qui peint des têtes.
2. Ouvrier qui peint des points.
3. Lisseur.
4. Coupeur.
5. Ouvriere qui apporte des cartons au coupeur.
6. Assortisseur ou trieur ou recouleur.
7. Ouvrier à la presse.
8. Chaudiere à colle.
9. Chauffoir.

Bas de la Planche.

1. Carton à l'étendage avec son épingle.
2. Pointe à trier ou enlever les bros.
3. Poinçon à percer les cartons à étendre.
4. Colombier ou boîte pour les cartes superflues.
5. Moule gravé en bois ou en cuivre pour imprimer le trait.
6. Patron jaune. Il y en a pour toutes les couleurs.



Page ajoutée le 30 janvier 2008

vers planche 2